Dérnière mise à jour:
2012-07-13 00:17:31

Le télescope Hubble découvre une cinquième lune en orbite autour de Pluton

Image capturée par le téléscope Hubble des cinq lunes gravitant autour de Pluton, le 7 juillet 2012.

Image capturée par le téléscope Hubble des cinq lunes gravitant autour de Pluton, le 7 juillet 2012. 

Des astronomes de la Nasa ont découvert avec le télescope spatial Hubble une cinquième lune en orbite autour de Pluton, ancienne planète de notre système solaire déchue de son titre en 2006.  Cette lune, une minuscule tache de lumière sur les clichés, est apparemment de forme irrégulière et mesure de 10 à 25 km de diamètre. Elle est sur une orbite circulaire de 95.000 kilomètres de diamètre autour de Pluton. "Les lunes de Pluton sont sur des orbites de différentes tailles qui semblent parfaitement s'emboiter les unes dans les autres un peu comme des poupées russes", relève Mark Showalter, de l'Institut SETI et responsable de l'équipe scientifique qui a fait cette découverte.

Ces astronomes sont intrigués par le fait qu'une planète aussi petite puisse avoir une collection aussi complexe de satellites naturels. La découverte de cette nouvelle lune appelée P5 fournit des indices supplémentaires sur la formation et l'évolution de Pluton et de ses lunes. Selon la théorie la plus souvent avancée toutes ses lunes seraient le résultat d'une collision il y a des milliards d'années entre Pluton et un gros astéroïde de la ceinture dite de Kuiper, qui en contient un très grand nombre. Charon, la plus grosse lune de Pluton, avait été découverte en 1978. En 2006, des observations de Hubble avaient débusqué deux autres lunes, Nix et Hydra. Enfin en 2011, les données recueillies par Hubble avaient permis de mettre au jour par hasard une autre lune dite P4.

La sonde New Horizons de la Nasa est actuellement en route pour effectuer un survol à grande vitesse de Pluton en 2015. New Horizons devrait ainsi transmettre les premières images détaillées de la planète naine et de ses lunes. Les astronomes comptent les années suivantes sur le système d'imagerie infrarouge du successeur de Hubble, le James Webb Space Télescope, pour des observations encore plus détaillées comme la composition chimique de la surface de Pluton et de ses lunes ainsi que de nombreux astéroïdes évoluant dans la ceinture de Kuiper plus lointaine.

Source :Le figaro.fr

Partagez cet article
Ajoutez un commentaire

Lire aussi
Première mondiale : un écran LCD dans une lentille de contact
Un groupe de chercheurs a mis au point une lentille dotée d'...Passer son week-end sur la Lune, c'est désormais possible
Une start-up du Colorado dirigée par d'anciens membres de la...Moelle épinière : des chiens paralysés remarchent(vidéo)
Des chercheurs britanniques ont réussi à refaire marcher des...L'hormone qui renforce la fidélité des hommes
La simple administration d'ocytocine intranasale peut modifi...L'éclipse totale du soleil acclamée en Australie
Le spectacle de l'éclipse totale du Soleil caché par la Lune...Opération Mars - Curiosity ne manque pas d'air... martien
Les premières analyses conduites sur l'air ambiant suggèrent...Peut-on extraire des données de votre cerveau ?
Pourrait-on vous amener à divulguer votre code bancaire simp...Une planète à quatre soleils ? Oui oui, ça existe !
A peine découverte et déjà baptisée. Elle s'appelle PH1 et c...Un micro microscope pour détecter les cancers
Une jeune société française, Mauna Kea Technologies, a mis a...Opération Mars : l'origine des argiles remise en question
La découverte d'argile sur Mars est-elle toujours le signe d...
Pour une météo détaillée Cliquez ICI !


Tous droits résérvés © 2014 tounesalyaoum.com A Propos | Conditions d'utilisation | Vie privée | Contact